04.03.2019Cinq communes appelées à parler de fusion

Les citoyens de Chamoson, Isérables, Leytron, Riddes et Saillon sont invités à prendre part à des soirées afin de donner leur avis sur une éventuelle fusion.

Les présidents des cinq communes de Chamoson, Isérables, Leytron, Riddes et Saillon évitent encore le mot fusion, préférant parler d’étude des potentialités supplémentaires de rapprochement, mais dans les faits, le projet de fusion est bel et bien lancé.
Dix mois après l’annonce d’une étude à ce propos, la population de ces cinq communes va être invitée à des soirées citoyennes consultatives. «Nous ne parlons encore pas de fusion car rien ne nous oblige à le faire. Nous préférons étudier toutes les possibilités existantes et, surtout, savoir ce qu’en pense la population avant d’aller de l’avant», précise le président de Saillon Charles-Henri Thurre.

Les collaborations ne suffisent plus

Pour sa part, même s’il est convaincu que la fusion représente la meilleure solution à terme, le président de Riddes Jean-Michel Gaillard soutient le processus en cours: «A mon avis, il sera difficile d’aller plus loin au niveau des collaborations intercommunales. L’étape suivante serait donc une fusion. Mais il est essentiel que l’impulsion vienne de la population, d’où l’intérêt et l’importance de ces soirées citoyennes.»
Du côté d’Isérables, le président Régis Monnet ne cache pas que l’avenir est difficile à envisager sans une fusion, mais que rien ne pourra se faire sans le soutien de la population.

Ces soirées citoyennes auront lieu :

  • le 12 mars à Saillon,
  • le 14 mars à Leytron,
  • le 20 mars à Isérables,
  • le 26 mars à Riddes et
  • le 28 mars à Chamoson.

Une première étape

Mises en place et animées par la Fondation pour le développement durable des régions de montagne, ces soirées donneront la possibilité à la population d’échanger sur les thèmes «Développer les intercommunalités régionales ? Envisager la fusion ? Avec quels voisins? Quelle voie pour demain ?».
A noter que les autorités communales ne participeront pas aux discussions afin que les citoyens puissent s’expriment librement. De plus, des ateliers consultatifs pour les collaborateurs communaux seront organisés en parallèle. «D’autres solutions ou idées pourraient en ressortir, l’objectif final étant d’améliorer le service à la population», ajoute Charles-Henri Thurre.
Ces soirées représentent une première étape de la démarche participative. Un compte rendu sera publié sur les sites des communes en avril, puis la réflexion se poursuivra, par le biais d’un questionnaire envoyé à la population, au mois de mai. Quant aux résultats de la démarche, ils seront présentés en automne.


Source : Le Nouvelliste, Olivier Rausis, 01.03.2019
Illustration : LDD

Antenne Région Valais romand
Centre de développement régional
Centre du Parc
Rue Marconi 19
1920 Martigny
T. +4127 720 60 16

www.regionvalaisromand.ch