23.11.2016Crowdfunding, une aide financière supplémentaire pour les collectivités ?

En sus de la NPR, les collectivités publiques peuvent recourir pour la réalisation de leur projet à d’autres financements via des fonds, des fondations ou autres organisations de soutien. Vous avez un projet à réaliser ? Contactez-nous pour connaître les possibilités de soutien et pour bénéficier de notre accompagnement dans le montage de votre projet.

Dans ce cadre, l’Antenne Région Valais romand se tient à disposition des collectivités publiques pour les informer des possibilités de soutien dans la réalisation de leur projet. La Nouvelle Politique Régionale fédérale (NPR) prévoit que lors de mise à disposition d'argent public sous forme de prêts sans intérêts ou de subventions directes, soient désormais prises en compte les options stratégiques préalablement définies suivant des axes négociés entre le canton et la Confédération.

Le canton du Valais a ainsi défini sa propre convention-programme quadriénale 2016-2019 avec la Confédération selon les 4 axes stratégiques prioritaires ci-après, en sus de l’aide apportée directement aux Antennes régionales dans le cadre du management régional :

Axe 1 : Système de valeur ajoutée industrie
Axe 2 : Changements structurels dans le tourisme
Axe 3 : Régions à problématique spécifique aux zones de montagne et au milieu rural (PSRM)
Axe 4 : Programme d’impulsion « Tourisme »

Pour les projets d’infrastructures des collectivités publiques, qui n’entre pas dans un soutien NPR, des aides peuvent être demandées auprès de différents organismes en fonction du type de réalisation.
En outre, en Suisse allemande, deux communes se sont essayées à l’approche du crowdfunding ou financement participatif pour réaliser leur projet. Découvrez, ci-dessous, leur expérience à travers l’article publié par RegioSuisse.

Les communes de Holderbank (AG) et Veltheim (AG) sont les premières communes de Suisse à financer une partie d’un projet d’infrastructure publique via un financement participatif ou crowdfunding. A cette fin a été créée l’association des communes « Lebensraum Lenzburg Seetal » (LLS) et la Banque hypothécaire de Lenzbourg  a développé et lancé la plateforme de crowdfunding ideenkicker.ch.

La passerelle de l’Aar entre Holderbank et Veltheim est fermée depuis 2008 car elle nécessitait d’être assainie. Mais les choses ne vont pas rester en l’état : les communes veulent en effet la rénover et la rendre à nouveau accessible à la population. Etant donné qu’un tel projet n’est toutefois pas conforme avec les buts de la Nouvelle politique régionale (NPR) et que la région ne fait que partiellement partie de la zone éligible de la NPR, les promoteurs du projet de réouverture de la passerelle de l’Aar entre Holderbank et Veltheim doivent rechercher d’autres possibilités de financement. Afin de garantir ce dernier, décision a donc été prise de s’adresser directement à la population via le crowdfunding. C’est à cette fin que la LLS et la Banque hypothécaire de Lenzbourg ont créé la plateforme de crowdfunding ideenkicker.ch. « La plateforme rassemble celles et ceux qui ont des idées et les gens qui souhaitent soutenir ces mêmes idées », dit Jörg Kyburz, directeur de l’association LLS et l’un des initiateurs du projet. Mais pourquoi ne pas utiliser une des offres existantes, comme wemakeit.ch, par exemple ? « L’essentiel réside dans la mise en réseau et le soutien de mesures régionales et de projets visant à augmenter la qualité du site », ajoute Kyburz. La création de valeur ajoutée doit être conservée dans la région.

Le premier projet, de plus grande ampleur, « Neueröffnung Aaresteg Holderbank-Veltheim », qui a été lancé sur la plateforme, a été un véritable succès. Le montant de CHF 20‘000.– visé au départ a été largement dépassé. « Il nous a fallu tout juste deux semaines pour récolter plus de CHF 32‘000.– », dit Kyburz. De tels projets ne peuvent évidemment pas fonctionner sans intervention aucune. « La communication est de toute première importance », souligne Kyburz. C’est ainsi que les promoteurs ont fait une publicité active auprès de la population et que les acteurs impliqués ont diffusé l’idée sur leurs réseaux.
Le reste du budget d’assainissement qui se monte à près de CHF 90‘000.– sera couvert par les deux communes ainsi que diverses entreprises commerciales. En guise de contre-prestation pour les dons versés via le crowdfunding, les promoteurs donnent aux bailleurs de fonds des invitations personnelles pour la cérémonie d’inauguration ou leur proposent de faire figurer leurs noms sur des plaquettes qui seront placées sur le pont assaini.

Jörg Kyburz considère que le crowdfunding est, d’une manière générale, intéressant pour des projets de développement régional, qui ne peuvent pas espérer obtenir un soutien financier des bailleurs de fonds publics, comme la NPR par exemple. Il ne pense toutefois pas qu’il s’agit là d’une véritable alternative à la NPR, mais bien plus un complément. « Le crowdfunding permet de couvrir un autre segment des projets », dit Kyburz. 
On trouve actuellement sur ideenticker.ch d’autres projets qui cherchent de l’argent, mais ceux-ci ne réussissent pas aussi bien que le projet de passerelle sur l’Aar. « Le succès de ce projet de passerelle a peut-être coupé l’herbe sous les pieds des autres ! » ajoute Kyburz. Celui-ci se dit toutefois confiant qu’il sera également possible à l’avenir de mettre en œuvre d’autres projets qui apporteront une plus-value à la région. Les travaux sur la nouvelle passerelle de l’Aar commenceront en tous les cas au début de l’an prochain ; la réouverture est prévue pour l’automne 2017.



Source : regiossuisse.ch, publié le 17.11.2016

Antenne Région Valais romand
Centre de développement régional
Centre du Parc
Rue Marconi 19
1920 Martigny
T. +4127 720 60 16
F. +4127 720 60 18

www.regionvalaisromand.ch