20.09.2018En Entremont, une Maison de la santé inédite

Bovernier et les six communes du district d’Entremont ont inauguré leur Maison
de la santé. Après des débuts difficiles, ce projet médical unique semble promis à un bel avenir.

Roger Fellay a profité de l’inauguration officielle de la Maison de la santé du Grand Entremont ce samedi pour revenir
en terrain connu. «J’avais subi une coupure à une oreille qui continuait de saigner même après mon passage à la pharmacie du village», témoigne le retraité orsérien. «Alors j’ai été très content d’être pris en charge par une doctoresse
pas loin de chez moi. D’autant plus qu’il fallait que je revienne changer le pansement le dimanche…».

Depuis juin 2016 et l’ouverture du premier des trois bâtiments composant ce centre médical, des centaines d’autres Entremontants ont sollicité les bons soins d’un ensemble qui abrite aujourd’hui les cabinets de dix médecins, une pharmacie, des consultants en neurologie, chirurgie ou pédiatrie, un cabinet dentaire, des physio, un ostéopathe, une podologue, une sage-femme ou encore un centre médico-social. Une palette d’offres étonnante pour une vallée latérale qui s’est encore étoffée cette année avec la réalisation d’un parc d’ambulances et d’un héliport inédit.

L’héliport de Sembrancher, première suisse

«C’est une première suisse. La dépose pour les hélicoptères respecte en effet les nouvelles normes en vigueur édictées par l’Office fédéral de l’aviation civile», souligne le directeur de BTEE, Stéphane Pillet, qui a traité les contraintes sécuritaires liées à l’héliport : «Il s’agit d’une place de campagne non soumise aux mêmes règles qu’une place officielle. Elle ne sera pas utilisée à des fins touristiques et est réservée aux services d’urgence d’ordre médical.» Les communes n’ont pas hésité à investir 3 millions pour doter la Maison de la santé des infrastructures nécessaires à l’héliport et aux ambulances. «Elles se sont dit que l’exemple donné par le corps médical pour mettre en commun toutes les forces de la région valait bien ce coup de pouce financier», souligne l’ancien préfet Jean-Maurice Tornay, catalyseur politique de ce dossier avant de le remettre à son successeur Alain Maret.

Débuts difficiles et avenir prometteur

Au total, ce sont plus de 11 millions de francs qui ont été investis à Sembrancher. «Mais la vente d’une partie des locaux aux partenaires – pharmacie, physiothérapie, CMS… – a permis de diminuer la facture finale», précise Jean-Maurice Tornay. «Et ce n’est pas trop cher payé pour offrir aux 15 000 résidents du Grand Entremont un accès à des soins médicaux de qualité», renchérit le docteur Jean-Pierre Deslarzes, pierre angulaire de la création de ce centre de la santé, une grande première dans notre canton. D’autant plus que toute la région a risqué de se transformer en no man’s land médical. «C’est une lettre du Dr Gilbert Darbellay au conseil des présidents de communes d’Entremont en 2008 qui a donné l’alerte. En raison du vieillissement des médecins, le district allait très vite se retrouver sans permanence médicale.» Après avoir étudié la possibilité de créer deux centres médicaux à Orsières et à Bagnes – un non sens en termes économiques, car il fallait doubler tous les postes et les achats de matériel – la décision a été prise de créer à Sembrancher une seule maison de la santé pour tout le district et la commune voisine de Bovernier.

«La commune de Bagnes a d’abord pensé pouvoir faire cavalier seul. Mais elle a rejoint la structure au 1er janvier 2018»,
rappelle Jean-Maurice Tornay. L’horizon semble dégagé du côté de Sembrancher. «Trois jeunes médecins sont venus étoffer une équipe qui va encore accueillir le Dr Frédéric Zufferey au printemps. Et d’autres futurs docteurs actuellement en formation ont déjà manifesté leur désir d’intégrer notre structure dans trois ou quatre ans», se réjouit Jean-Pierre Deslarzes. «Les communes partenaires (Bourg-Saint-Pierre, Liddes, Orsières, Sembrancher, Vollèges, Bovernier et donc Bagnes) viennent d’acheter une surface voisine de 1700 mètres carrés en vue d’un éventuel développement de ce centre médical», renchérit Jean-Maurice Tornay.

En savoir plus

Canal 9 : Inauguration de la Maison de la Santé du Grand Entremont à Sembrancher, 16.09.2018
Rhône FM : Sembrancher: inauguration de la maison de la santé désormais totalement opérationnelle, 15.09.2018

 

Source : Le Nouvelliste, 16.09.2018, Pascal Guex
Illustration : Le Nouvelliste, 16.09.2018, Gabriel Monnet

Antenne Région Valais romand
Centre de développement régional
Centre du Parc
Rue Marconi 19
1920 Martigny
T. +4127 720 60 16
F. +4127 720 60 18

www.regionvalaisromand.ch