08.01.2020Le gîte de la Tsissette, au cœur de la Combe de l’A, sera rénové et agrandi

Grâce au Projet de développement régional (PDR) du Grand Entremont, la bourgeoisie de Liddes va investir 1,1 million pour rénover et agrandir le gîte de la Tsissette.

«Ce projet, qui nous tient à cœur, ne date pas d’hier, mais sans l’aide du PDR, nous n’aurions pas pu le financer.» Vice-président de la commune de Liddes, responsable de la bourgeoisie, Daniel Lattion se réjouit de voir enfin aboutir le projet de rénovation du gîte de la Tsissette, intégré dans le PDR du Grand-Entremont.

«Afin de l’adapter aux besoins des hôtes de passage, ce gîte doit être rénové et agrandi. La partie actuelle sera transformée uniquement à l’intérieur, alors que l’annexe fera place à un bâtiment reprenant l’apparence des anciennes écuries sur lesquelles il est fondé», précise Daniel Lattion.

34 places au total

Le projet prévoit la création de cinq dortoirs pour 34 places au total, d’une cuisine professionnelle, de deux douches et WC, d’un réfectoire, de deux chambres pour les gardiens et les aides, ainsi que d’un local technique.

Dans l’idée d’utiliser au maximum les énergies renouvelables, une chaudière à pellets couplée à des panneaux solaires thermiques et un fourneau à bois fourniront les besoins en chauffage et eau chaude.

Travaux en 2020

Sis au milieu de la Combe de l’A, qui offre une richesse et une variété de faune et de flore, ainsi que des paysages préservés, la cabane et les écuries de la Tsissette servaient autrefois aux bergers et au bétail qui y passaient l’été.

Une partie des écuries tombées en ruine a été transformée en un petit gîte pour randonneurs et amoureux de la nature. Il est en effet situé sur plusieurs itinéraires pédestres (Tour du Grand-Saint-Bernard, Bisse de la Tour…) bien fréquentés en été, ainsi qu’en automne, lors du rut des cerfs.

Le budget global de la rénovation est de 1,1 million de francs. Un montant notamment financé par les subventions du PDR (330 000 francs), des emprunts agricoles et NPR (400 000 francs) et un soutien de la commune (300 000 francs).

Propriétaire des lieux, la bourgeoisie de Liddes dispose des autorisations de construire, si bien que les travaux commenceront à la fin du printemps 2020. A noter que le projet a été accepté à l’unanimité par les assemblées primaire et bourgeoisiale de Liddes.


Source : Le Nouvelliste, Olivier Rausis, 08.01.2020
Illustration : Bourgeoisie de Liddes 

Antenne Région Valais romand
Centre de développement régional
Centre du Parc
Rue Marconi 19
1920 Martigny
T. +4127 720 60 16

www.regionvalaisromand.ch
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok