24.09.2013International Create Challenge (ICC)

Les résultats seront dévoilés le 11 octobre, à l'occasion de la journée "Oser Entreprendre", mise sur pied par l'Antenne Région Valais romand.

Une trentaine de chercheurs internationaux sont réunis à Martigny pour tenter de créer leur entreprise.

Pour la deuxième année consécutive, l'institut de recherche Idiap à Martigny accueille des chercheurs venus du monde entier à l'occasion de l'International Create Challenge" (ICC). "Enfermés" durant trois semaines, une trentaine de scientifiques, designers ou entrepreneurs, répartis en dix équipes, doivent développer un prototype susceptible de devenir rapidement un produit commercialisable.

"Le but, c'est de leur donner du temps pour qu'ils puissent creuser à fond une idée qui est déjà proche d'un produit du marché", rappelle François Foglia, directeur-adjoint de l'Idiap à l'origine de cette initiative, "ce sont des gens brillants, mais qui sont surtout jugés sur la qualité de leurs publications scientifiques. Ils y consacrent tout leur temps. Mais il y a parmi eux des entrepreneurs. On doit les trouver et les aider à se lancer. C'est l'une de nos missions."

Les organisateurs ont reçu 81 dossiers de candidature. Ils ont retenu 10 équipes, 33 candidats, 15 nationalités, issus de la recherche universitaire principalement, mais aussi de grandes entreprises comme Nestlé ou Orange.

Jusqu'au 11 octobre, ils travailleront intensivement sur des sujets aussi divers que l'analyse de données médicales, les visites guidées directement sur votre smartphone, l'exploration de ressources pétrolières à partir d'analyse d'images ou la gestion de stocks en temps réel.

Pour Frédéric Bagnoud, secrétaire général de la Fondation The Ark, qui soutient l'innovation en Valais et partenaire de l'ICC, l'un des objectifs, c'est d'attirer ou de garder dans notre canton les meilleurs entrepreneurs dans des domaines de pointe. "Il y a évidemment un risque qu'aucun des participants ne crée jamais de société en Valais, même si nous leur offrons toutes les conditions cadres, avec notamment un ticket d'entrée dans l'incubateur IdeArk de Martigny et un coaching. Mais ce ne serait pas forcément un échec, puisque ce concours nous offre une belle visibilité à l'échelle internationale."

Un groupe d'investisseurs, Eurofin Ventures, qui gère notamment un fonds d'investissement de l'EPFL, s'est associé à la démarche. "Notre travail, c'est de miser sur une idée qui a sa place sur le marché", explique Laurent Bischof, "c'est un monde où tout va très vite. Ici, on est au plus près de l'innovation."

Outre l'entrée dans l'incubateur, qui leur permettra de lancer leur entreprise dans les meilleures conditions, les lauréats se partageront trois prix de 10 000 francs chacun, ainsi qu'une semaine de coaching en communication et marketing. Durant le concours, ils auront aussi la possibilité de développer leur réseau, de nouer des contacts et de rencontrer des spécialistes de la création d'entreprise, juristes, financiers, managers... "L'idéal, c'est évidemment qu'au moins l'une des équipes installe une société à Martigny", reconnaît François Foglia, "l'an dernier, l'équipe gagnante n'est pas allée au bout de son projet. Mais une autre équipe a pu entrer dans l'incubateur et bénéficier d'une aide financière de la Confédération. En tout, à ma connaissance, sur les 10 dossiers, il y a encore 4 ou 5 projets qui sont toujours vivants. C'est réjouissant."


Inscription gratuite mais obligatoire à l'événement final du 11.10.13 "Oser entreprendre", organisé par l'Antenne Région Valais ormand, disponible sous ce lien : www.regionsvalaisromand.ch/entreprendre

 

Source : Le Nouvelliste du 24.09.13
Journaliste : Olivier Hugon

Antenne Région Valais romand
Centre de développement régional
Centre du Parc
Rue Marconi 19
1920 Martigny
T. +4127 720 60 16
F. +4127 720 60 18

www.regionvalaisromand.ch