07.05.2015La Maison de la santé, une réalité

Pose de la première pierre du complexe médical du Grand Entremont. Un projet rassembleur, accompagné dans ses premières démarches par l'Antenne Région Valais romand.

La Maison de la santé du Grand Entremont a franchi une nouvelle étape marquante hier matin. Le préfet Jean-Maurice Tornay, les représentants des six communes porteuses de ce projet (Bourg-Saint-Pierre, Liddes, Orsières, Sembrancher, Vollèges et... Bovernier) ainsi que les médecins actionnaires de Médidranse SA ont en effet procédé ce 6 mai à la pose symbolique de la première pierre de l'une des trois bâtisses de ce complexe. Celle qui accueillera justement douze cabinets médicaux dans une année tout juste.

Bagnes à moins de cinq minutes
Une dizaine de mois après l'approbation d'un crédit solidaire de financement de 10 millions de francs par les communes d'Orsières, Liddes, Bourg-Saint-Pierre, Sembrancher, Bovernier et Vollèges, les premières fondations de la Maison de la santé du Grand Entremont sortent donc de terre à l'entrée du chef-lieu d'Entremont, à un jet de... pierre de la gare. " Cette pose de la première pierre est une grande fierté et une belle satisfaction pour l'ensemble des partenaires du projet, communes comme médecins ", s'est réjoui le préfet du district d'Entremont et président de la commission de construction, Jean-Maurice Tornay. Qui n'a pas manqué de rappeler que ce dossier rassembleur et novateur répond à un réel besoin pour toute une région. Une région tout de même amputée d'un acteur majeur puisque la grande commune de Bagnes a choisi de faire cavalier seul. " Nous n'avons absolument rien contre le complexe de Sembrancher. Bien au contraire, tient à rappeler le président Eloi Rossier. Bagnes a juste choisi de privilégier une autre voie avec des antennes médicales au Châble et à Verbier. Mais nous restons ouverts à toutes occasions de collaboration qui apparaissent indispensables pour une région comme la nôtre. "

Ambulance partagée
La Maison de Sembrancher et les centres médicaux bagnards vont ainsi se partager une ambulance qui devrait stationner huit mois par année dans le chef-lieu entremontant et le reste de l'année - en haute saison - à Verbier.
Pour le coordinateur de la société des médecins de la Maison de la santé, Médidranse SA, Jean-Pierre Deslarzes, la notion d'éloignement de ce centre médical est un faux problème. " Cette future Maison de la santé de Sembrancher n'est distante que de quatre minutes et demie du pont du Châble comme du centre d'Orsières. "
Pour le Dr Deslarzes, la création de cette structure centralisée pour tout l'Entremont est une réussite. " Il s'agit là d'un projet novateur en Valais, qui inspire déjà d'autres communes, dans le Chablais comme dans le Centre. "
La construction de ce premier bâtiment lancée officiellement hier et construit sur quatre étages coûtera 4 millions de francs. " Cette première bâtisse qui sera mise en service en mai 2016 est réservée aux médecins. Le secrétariat, l'accueil des urgences ainsi qu'une salle de colloque occuperont le rez-de-chaussée ", détaille Jean-Pierre Deslarzes.

Permanence 24 sur 24
Les trois étages supérieurs seront aménagés avec chacun quatre cabinets, des salles d'examen et un desk central. Un sous-sol abritera un vestiaire, une chambre pour le médecin de garde ainsi que les locaux techniques. " Une permanence pourra ainsi être assurée tous les jours de la semaine, du matin jusqu'en soirée, pour les cas d'urgence et les patients n'ayant pas de rendez-vous. " Grâce à l'engagement d'une douzaine de médecins, un service de garde de nuit sera également instauré, ce qui n'était plus le cas en Entremont faute de personnel médical suffisant. Une place de dépose pour hélicoptère complète les infrastructures. " Ce nouveau complexe moderne est attractif pour les jeunes médecins. Le planning d'occupation établi jusqu'en 2020 prévoit d'ailleurs un renouvellement du corps médical garantissant la continuité entre l'ancienne et la nouvelle garde, de même que le suivi optimal et personnalisé de chaque patient. "

2e bâtiment bloqué
A l'édifice réservé aux médecins doivent encore s'ajouter deux bâtiments, dont un consacré aux services paramédicaux (cabinets de physiothérapie et d'ostéopathie, dentiste, sage-femme indépendante, centre médico-social ainsi qu'une pharmacie tenue par trois professionnels de la région). " Sa construction est malheureusement bloquée par une opposition ", déplore Jean-Maurice Tornay. Le dossier est actuellement entre les mains du Conseil d'Etat. " Nous espérons une issue positive ces prochaines semaines. "
Fruit d'un partenariat privé-public entre un entrepreneur et la commune de Sembrancher, un troisième bâtiment sera quant à lui destiné à abriter des bureaux ainsi que des appartements privés et protégés.

Médecins de tout âge
Une dizaine de médecins déjà installés en Entremont ou provenant d'autres horizons médicaux (comme l'hôpital de Sion) s'apprêtent à s'installer dans le futur complexe de Sembrancher selon le planning suivant.
Dès l'ouverture en mai 2016 : Dr Gilbert Darbellay, Dr Denis Chevalley, Dr Lucile Grumel Bois-Farinaud, Dr Lauriane Friedrich, Dr Bernard Darbellay, Dr Gilbert Bruchez, Dr François Barmettler, Dr Florence Selz Amaudruz, Dr Jean-Pierre Deslarzes.
Puis progressivement : Dr François Gay-Crosier, Dr Frédéric Bruchez, Dr Corinne Cohen et Dr Vincent Luisier.

Rappel des faits
2009 : premières réflexions sur une Maison de la santé en Entremont.
2012 : les médecins de la région intègrent le processus.
Octobre 2013 : les communes de Bourg-Saint-Pierre, Liddes, Orsières, Sembrancher et Vollèges soutiennent officiellement cette Maison de la santé du Grand Entremont.
Mai 2014 : Bovernier rejoint le projet.
Mars 2015 : création de la société des médecins Médidranse SA.
Mai 2015 : pose de la première pierre.


Source : Le Nouvelliste du 07.05.15

Antenne Région Valais romand
Centre de développement régional
Centre du Parc
Rue Marconi 19
1920 Martigny
T. +4127 720 60 16
F. +4127 720 60 18

www.regionvalaisromand.ch