11.09.2017 « PORTRAIT DE CREATEUR », à Martigny chaque trois semaines, découvrez un nouvel entrepreneur.

C’est l’opportunité de la reprise d’un pressing existant à Martigny qui a lancé Enzo Inserra sur la voie de l’entrepreneuriat. Un choix pour lequel il s’investit à 100%, assumant toutes les tâches liées à l’exploitation de l’activité. Du marketing au repassage, en passant par la livraison à domicile, son quotidien de patron lui plaît, tout en l’incitant à en faire plus pour dégager de nouvelles pistes de développement.

Enzo Inserra
Blanchisseur-commerçant
Enzo Pressing, Martigny

Ouvert en janvier 2016
Entretien-conseil en janvier 2017

Comment avez-vous eu l’idée de l’entreprise ?
Plus que l’idée, ce sont les circonstances qui m’ont poussé vers ce projet d’entreprise. J’ai été mis en contact avec le propriétaire des lieux, qui était à la recherche d’un nouveau locataire pour l’exploitation du local et des activités de blanchisserie qui s’y déroulent. À priori, le pressing ne m’intéressait pas plus que temps. C’est principalement l’expérience d’être à mon compte qui m’a motivé à me lancer. Après une année d’activité, j’en retire une belle satisfaction. En plus des activités liées au pressing pour lesquelles je me suis formé, j’ai pu m’investir dans le marketing et la publicité de l’entreprise dans la limite des moyens à disposition.

De l’idée à la réalisation, combien de temps s’est écoulé ?
2 mois. Cela a été très rapide. Le propriétaire était sur le point de publier une annonce. Je l’ai rencontré juste avant. J’ai démontré de l’intérêt. Après un délai de réflexion de deux semaines et la consultation de mon entourage, j’ai décidé de tenter l’expérience. La reprise s’est vite déroulée. J’ai consacré les deux premières semaines à la remise en état du local : travaux de nettoyage, peinture, tri du mobilier et réaménagement du local à mon goût m’ont occupé.

Quelle a été l’étape clé à la réussite de votre projet ?
L’opportunité que représentait l’affaire a été l’étape clé. Par contre, j’ai dû refaire ma clientèle. Cela n’était pas prévu ! Sachant cela, je ne me serai sans doute pas lancé si facilement. Pour reprendre les choses en mains, j’ai donc réalisé des publicités, créé une page Facebook et un flyer, placé une campagne de communication dans le journal local. J’ai également mis des moyens supplémentaires pour être bien répertorié dans l’annuaire. Je reçois régulièrement des appels via ce canal.

Quels ont été les soutiens nécessaires, stimulants, réconfortants ?
La reprise rapide de l’activité lors des premiers mois m’a beaucoup stimulé. Après 3 mois, j’ai pu entrer dans les frais du pressing. Ensuite, il faut se dégager un revenu pour soi. Le soutien de mon entourage et le démarchage des clients m’ont encouragé. D’avoir pu décrocher des contrats avec des clubs de football et des restaurateurs a été une étape réconfortante, car cela me permet d’avoir des clients réguliers. A travers le service de livraison à domicile proposé, j’ai également pu me faire connaître. Après une année d’activités, j’ai contacté l’Antenne Région Valais romand. Le gros du travail avait été fait. Je voulais voir si je n’avais pas laissé des aspects du projet d’entreprise de côté. Je me situe à un tournant. Je dois continuer mes efforts et augmenter mon chiffre. Je mène des réflexions pour faire évoluer mon modèle d’affaires. Cependant, le déclic pour franchir ce palier supplémentaire et ouvrir de nouvelles pistes de développement ne se fait pas sans difficulté. La masse de travail serait difficile à assumer seul.

Etre ou devenir entrepreneur ?
Cela a toujours été un petit rêve. Ne pas dépendre de quelqu'un et essayer les choses, comme je l’entends. Dans l’idéal, c’est cela qui est souhaité par une grande partie des gens. Cependant, il faut oser. Pendant quelques années, il faut être d’accord de travailler plus pour gagner moins et se donner les moyens de son projet. Cela nécessite d'en faire plus.

 

Propos recueillis par l’Antenne Région Valais romand le 10 février 2017.

Antenne Région Valais romand
Centre de développement régional
Centre du Parc
Rue Marconi 19
1920 Martigny
T. +4127 720 60 16
F. +4127 720 60 18

www.regionvalaisromand.ch