23.10.2017« PORTRAIT DE CREATEUR », à Monthey chaque trois semaines, découvrez un nouvel entrepreneur.

Alata, à la tienne ! Voici un slogan qui va rapidement devenir familier. Si le Valais est connu pour son vin, une nouvelle spécialité artisanale rejoint les rangs. Hugo Pozzo di Borgo a réinventé le vermouth, unique production valaisanne, en recherchant son propre langage. Car comme il le dit si bien : « Le vin est une poésie et certain la raconte mieux que d’autres ».

Hugo Pozzo di Borgo
Production de vermouth
Alata Sàrl, Monthey                                                                                                         

Ouvert en juillet 2017
Entretien-conseil en décembre 2016

Comment avez-vous eu l’idée de l’entreprise ?
Lors de mes études, j’étais déjà en réflexion sur l'activité dans laquelle j’allais me lancer. J’ai toujours été en recherche de quelque chose à faire en étant mon propre patron. En partant de cette envie, n’ayant pas la capacité financière de racheter une cave ou un domaine, il me fallait trouver une idée qui soit accessible et créative. En découvrant un produit similaire, en outre-Atlantique, ce fut une révélation, car c’est ce qui me permettait de réunir ma passion pour le vin, la distillation et la nature. De plus, l’intérêt commercial était présent du fait que c’est une boisson qui se consomme régulièrement, qui se démarque et dont le marché est encore accessible.

De l’idée à la réalisation, combien de temps s’est écoulé ?
Ce fut très rapide. Il est vrai aussi que je ne dors pas beaucoup et que je fais beaucoup de choses à la fois. D’une part, j’ai déjà une certaine expérience de l’entrepreneuriat. Il y a quelques années je gérais une galerie d’art. Et, d’autre part, je n’hésite pas ! La situation m’oblige aussi à ne pas perdre de temps et à agir. Avec des investissements importants, sans fonds de roulement pour démarrer, je dois me montrer très réactif. Cela demande une certaine confiance en soi de lancer son entreprise. Il faut l’encourager !

Quelle a été l’étape clé à la réussite de votre projet ?
La clé de la réussite est d’extrêmement bien s’entourer. Je vois trop d'initiatives qui ne marchent pas, car l'entrepreneur voulait tout faire lui-même et se mettait à bricoler. Il faut faire appel aux gens qui ont les compétences. Cela coûte, mais il y a aussi des contreparties qui peuvent se proposer et d’autres façons de rémunérer un travail. J’ai beaucoup pensé mon projet, souhaité faire le mieux possible et j’ai contacté mon réseau professionnel. Pour un produit de qualité, il est important d’avoir conscience de ses moyens et de faire preuve de maitrise.

Quels ont été les soutiens nécessaires, stimulants, réconfortants ?
Ma femme ! Déjà, elle me laisse expérimenter ce qui me plaît ! Elle a consenti à ce que l’on réduise notre train de vie et elle a accepté de m’aider. Mes amis et mon entourage familial m’ont également tous donné un coup de main. Comme je suis passé par une campagne de financement participatif, j’ai aussi eu des surprises devant la générosité de certaines personnes. Pour la création de la Sàrl, je me suis associé avec un partenaire et je trouve cela agréable que de pouvoir partager les bonnes, les mauvaises nouvelles ainsi que les décisions. Deux avis c’est mieux qu’un. Auprès de l’Antenne Région Valais romand, j’ai pu obtenir un soutien pour le choix de la forme juridique. Le guide pratique m’a permis de poser ma réflexion. Il est important d’avoir une telle aide pour les futurs entrepreneurs. L’envie d’entreprendre devrait aussi être mieux inculquée à l’école et il faudrait donner plus de moyens pour encourager les personnes à se lancer.

Etre ou devenir entrepreneur ?
Les deux. Je pense l’être. Mais, mon père est entrepreneur. J’ai été élevé comme ça. Du coup, si je le suis grâce à lui, je le deviens aussi. C’est un modèle d’avoir un entrepreneur dans son entourage qui a réussi. Pour le coup, je n’ai pas d’autres options, je ne conçois pas d’autres choses et je dois également réussir.


Propos recueillis par l’Antenne Région Valais romand le 7 août 2017.

Antenne Région Valais romand
Centre de développement régional
Centre du Parc
Rue Marconi 19
1920 Martigny
T. +4127 720 60 16
F. +4127 720 60 18

www.regionvalaisromand.ch