25.02.2015Vers une agglo Valais central

Des représentants de 20 communes étaient réunis à Conthey lundi.

Après le succès d'aggloSion et l'octroi de 29,25 millions de francs de la Confédération à cette entité, l'agglomération Valais central prend elle aussi forme. Des représentants des 20 communes concernées (les 12 communes d'aggloSion, ainsi que Chalais, Chippis, Grône, Miège, Salquenen, Sierre, Venthône et Veyras) se sont réunis lundi soir à Conthey pour prendre connaissance des résultats d'une pré-étude démarrée il y a neuf mois. "Nous leur avons présenté un diagnostic de la situation, un concept de développement territorial et des propositions de mesures au niveau de la mobilité et de l'urbanisation. Nos conclusions intermédiaires montrent que cette nouvelle agglomération est cohérente", explique César Conforti, mandataire du projet.

Plus grand, plus fort
Dans les faits, la nouvelle entité ressemble à un simple prolongement d'aggloSion. "Je ne crois pas que le terme d'extension soit le plus approprié. L'agglomération Valais central est un nouveau projet de troisième génération. Mais c'est vrai qu'il suit tout à fait la logique d'aggloSion", relate Evelyne Crettex Reber, préfète du district de Sion. Pour les porteurs de ce projet futur, fédérer vingt communes permettra d'avoir des arguments de poids pour le dossier final présenté à Berne à fin 2016. "Ce périmètre élargi d'Ardon à Salquenen comporte de vrais atouts, comme sa taille importante et sa population (évaluée à 200 000 personnes à l'horizon 2030). Ces facteurs devraient faciliter l'accueil de la Confédération", revient César Conforti.

La décision appartient aux communes
Lundi soir, huitante membres des différents Conseils communaux ont participé à la réunion. Ce sont d'ailleurs les vingt Exécutifs qui se prononceront sur la suite des événements. "D'ici au 31 mars, nous attendons la réponse de toutes les communes pour savoir si elles sont intéressées à poursuivre ce projet d'agglomération", continue le mandataire. Les choix communaux n'inquiètent pas la préfète, plutôt confiante au vu des échos qu'elle a reçus lors de la pré-étude. "J'ai ressenti une vraie dynamique. Il a fallu convaincre quelques personnes durant notre travail préparatoire, mais je crois que la majorité adhère aujourd'hui à ce beau projet."
Après décisions des Conseils, le dossier sera ensuite élaboré jusqu'à la fin de l'année. Comme pour aggloSion, le projet agglo Valais central sera ensuite soumis aux Législatifs communaux, puis finalisé pour être déposé à Berne à fin 2016.

Qu'est-ce qui change pour aggloSion ?
Le projet d'agglomération élargie au Valais central peut-il ralentir les différents changements qui doivent intervenir dans le cadre d'aggloSion dès cette année? "Non, absolument pas. La mise en oeuvre des mesures prévues en 2015 sera respectée", explique César Conforti, le mandataire. Si les communes vont de l'avant avec le projet d'agglo Valais central, une étude globale de la mobilité sera toutefois entreprise. Pour rappel, 30 mesures sont concernées par aggloSion, dont 25 seront cofinancées par la Confédération à 40% (enveloppe globale de 30 millions de francs). Les travaux débuteront cette année et devraient se terminer à l'horizon 2022.


Source : Le Nouvelliste du 25.02.2015
Crédit photo : Rhône FM


Vous pouvez également visionner l'interview de Mme Evelyne Crettex Reber, préfet du district de Sion, sur ce sujet (Canal 9, 25.02.2015).

Antenne Région Valais romand
Centre de développement régional
Centre du Parc
Rue Marconi 19
1920 Martigny
T. +4127 720 60 16
F. +4127 720 60 18

www.regionvalaisromand.ch