Cyberadministration

« La cyberadministration » a pour objectif de permettre à la population et à l’économie de traiter leurs affaires importantes avec les autorités par voie électronique, grâce aux technologies de l’information et de la communication. La cyberadministration apporte une contribution précieuse à la modernisation de l’administration » (source : www.egouvernement.ch). Les communes valaisannes, intéressées par ces services, ont mandaté l’ARVr pour les soutenir dans cette démarche.

En 2007 déjà le Conseil fédéral avait adopté la stratégie suisse de cyberadministration. Celle-ci avait été rédigée en étroite collaboration avec les cantons et les communes. C’est en effet au travers de ces dernières que les citoyens et entreprises ont le plus d’interactions administratives directes. Les objectifs suivants sont donc poursuivis :

  • L’économie effectue les transactions administratives avec les autorités par voie électronique ;
  • Les autorités ont modernisé leurs processus et communiquent entre elles par voie électronique ;
  • La population peut régler ses affaires importantes avec les autorités par voie électronique.

La tâche à accomplir est immense et requiert des connaissances techniques très spécifiques. Peu de communes possèdent, à l’heure actuelle, les capacités humaines et financières pour venir à bout de cette stratégie. Les différentes communes étant confrontées aux mêmes défis, il apparaît dès lors pertinent de trouver des solutions communes, permettant de substantielles économies d’échelle.

Dans le même temps, le Conseil d’État du Canton du Valais développe sa propre stratégie « cyber », notamment via une loi spécifique. Les antennes régionales (ARVr et RWO) font partie du groupe de travail chargé de rédiger ce volet législatif. L’un des objectifs visés est d’assurer une compatibilité entre la vision cantonale et les différentes approches communales, notamment en uniformisant les formats et les différents systèmes.

Concrètement, les besoins et attentes des communes ont été sondés fin 2020 afin de pouvoir déterminer, dès 2021, les besoins prioritaires et les projets démontrant un rapport « coût / utilité » favorable. Des communes pilotes vont ensuite être sélectionnées pour un premier mandat régional. Des implémentations concrètes sont planifiées entre 2022 et 2025.

Rôle de l’ARVr

Pour la cyberadministration, l’ARVr officie en tant que coordinateur régional et apporte une certaine expertise technique autant dans le domaine du digital que dans celui de la gestion de projet. L’ARVr agit également comme passeur d’expérience afin de valoriser les différentes démarches déjà entreprises. Finalement, l’ARVr sert de charnière entre les autorités communales, cantonales (notamment via la LCyber) et les futurs mandataires pour les projets pilotes à venir.


Début  : 2021
Etat
: en cours


Illustration :  E-Government Suisse
Votre personne de référence
Léonard Evéquoz Directeur adjoint
Antenne Région Valais romand
Centre de développement régional
Centre du Parc
Rue Marconi 19
1920 Martigny
T. +4127 720 60 16

www.regionvalaisromand.ch
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok