24.05.2019Les Dents du Midi royaume de la petite reine

Monthey, Troistorrents, Val-d’Illiez et Champéry se partageront le premier réseau balisé d’itinéraires cyclosportifs du canton.

Tête dans le guidon, au départ de Monthey, les férus de cyclisme auront bientôt l’occasion d’avaler 150 kilomètres de route. Et les possibilités foisonnent. Divisé en sept itinéraires jalonnés par trente-neuf panneaux de signalisation, ce nouveau réseau balisé marque un tournant dans le développement du vélo de route. Les tracés sont définis et devront être prochainement homologués. «Sur un plan cyclosportif, c’est une première en Valais», confirme Steve Morabito.
Le champion de Suisse 2018, par l’intermédiaire de sa société Vélo Evolution Consulting, pilote un groupe de travail pour mener à bien ce projet entrepris par la société Région Dents du Midi SA (RDDM) en collaboration avec Monthey Tourisme. Sébastien Epiney, directeur fraîchement nommé de la RDDM, détaille ses ambitions : «Nous voulons faire du vélo une grande expérience», commence celui qui est en poste depuis le 1er mai. «Une fois les panneaux signalétiques posés, à l’automne ou au printemps prochain, le cadre sera sécurisé pour les cyclistes.»

Des tracés pour tous

Si la note de 120 000 francs est partagée entre les mandants (Monthey, Troistorrents, Vald’Illiez et Champéry), le bénéfice
se répercutera à plusieurs niveaux, à en croire Steve Morabito. «Ce genre d’offre est très important pour compléter le
tourisme quatre saisons et faire vivre la région dans son ensemble.» Et, selon le cycliste, l’avènement du e-bike révolutionne la discipline. Ou, du moins, la démocratise. «Le potentiel est énorme. Les parcours ne sont plus réservés aux
seuls sportifs, mais sont aussi ouverts aux familles et à toute personne à l’aise sur un vélo», poursuit-il. De quoi conjuguer
sportivité et loisir.

Ouvrir la voie

Si d’autres itinéraires cyclosportifs existent en Valais, «ils nous amènent d’un point A à un point B», résume Tommy Stefanelli, responsable produits et ventes pour la RDDM. En multipliant les possibilités au sein d’un même réseau, «on
participe à une réflexion qui peut être copiée et menée dans d’autres destinations».

A noter encore que les itinéraires cyclosportifs ne sont pas soumis à la loi sur la mobilité douce. Une exception que le
canton concède afin de simplifier et accélérer les processus administratifs.


Source et Illustration : Le Nouvelliste, Dimitri Mathey, 24.05.2019

 

En savoir plus

Découvrez les itinéraires vélo du Valais sur le site internet de Valais Wallis Promotion : www.valais.ch/fr/activites/velo

Antenne Région Valais romand
Centre de développement régional
Centre du Parc
Rue Marconi 19
1920 Martigny
T. +4127 720 60 16

www.regionvalaisromand.ch