23.04.2019Grimentz-Zinal souhaite investir 24 millions de francs

Le domaine skiable de Grimentz-Zinal pourrait disposer d’un nouveau télésiège la saison prochaine, et d’une nouvelle télécabine la saison suivante.

La promesse réjouit les skieurs pressés. Les Remontées mécaniques de Grimentz-Zinal annoncent moins d’attente au bas de certaines pistes et sur certaines installations.
Dès la saison prochaine, un télésiège de six places pourrait remplacer l’actuel deux places des Crêts, ainsi que le téléski Lona 1. Devisée à 10 millions de francs, la nouvelle installation transporterait 1600 personnes par heure, entre Bendolla et le col du pouce. Elle serait débrayable et équipée de bulles, très appréciées par mauvais temps.
Des télécabines de dix places remplaceraient également le téléphérique de Zinal-Sorebois dès la saison 2020/2021.
Ces nouveaux «oeufs» diminueraient le temps de parcours de 2,4 fois. Ils coûteraient 14 millions de francs.

Emprunts pour 18 millions de francs

Pour investir les 24 millions nécessaires à ces deux projets, la société doit engager 6 millions de fonds propres. Dans cette optique, 390 actionnaires ont accepté, samedi, une augmentation de capital de 3,48 millions. «Nous avons deux ans pour trouver cet argent, mais comptons aller très vite pour réaliser les projets d’ici une année et demie », précise le président du conseil d’administration, Simon Crettaz. Pour financer les 75% de l’investissement restant, l’entreprise solliciterait des prêts auprès du canton, de la Confédération et des banques, pour un total de 18 millions.

Faire face aux nouvelles capacités d’hébergement

Ces volontés de modernisation montrent que le domaine anniviard aborde l’avenir avec sérénité, en bouclant sa saison 2018/2019 avec 10% de journées-skieurs supplémentaires. Déjà prisé pour ses conditions d’enneigement et sa présence dans l’offre du Magic Pass, il s’attend encore à un dopage de sa fréquentation, lié à de nouvelles capacités d’hébergement. A Zinal, les résidences Swisspeak Resort promettent 520 nouveaux lits en parahôtellerie dès la saison prochaine. Elles envisagent un projet similaire à Grimentz, où un hôtel de catégorie supérieure est aussi à l’étude. Par ailleurs, le village Reka de Zinal et d’autres hôtels de la région viennent d’être rénovés.

Un restaurant et une télécabine encore nécessaires

Pour satisfaire ces potentiels nouveaux touristes et ses clients actuels, les Remontées mécaniques songent à remplacer le téléski de la Combe par une télécabine entre Sorebois et l’Espace Weisshorn. Ce projet améliorerait l’offre estivale de la station, en permettant aux marcheurs de traverser l’ensemble du domaine et d’accéder au nouveau restaurant. Car la société prévoit aussi de construire, en collaboration avec l’alpage de Sorebois, un établissement avec service à table pour 120 convives.
A quel horizon? «2021», répond sans hésiter un Simon Crettaz gonflé à bloc. «On va s’activer rapidement à chercher les 10 millions nécessaires pour enchaîner les investissements.» Le président de la société ne craint pas la fin du ski. «En baissant les prix avec le Magic Pass, on a remis les gens sur les pistes. Et à notre altitude et avec nos systèmes d’enneigement technique, le manque de neige n’est pas d’actualité.»


Source et Illustration : Le Nouvelliste, Romain Carrupt, 23.04.2019

Antenne Région Valais romand
Centre de développement régional
Centre du Parc
Rue Marconi 19
1920 Martigny
T. +4127 720 60 16

www.regionvalaisromand.ch