04.12.2018L’agglo Valais central présente ses nouveaux projets pour les années à venir

Berne va allouer aux 19 communes de l’agglo Valais central 32 millions de francs pour cofinancer 45 mesures d’infrastructures durant les 6 prochaines années. Une des priorités sera le développement d’un réseau de transports publics unifié au sein de l’agglomération.

Le Conseil fédéral a adopté le 14 septembre dernier son message relatif aux prochains crédits d’engagement en faveur du trafic d’agglomération. La qualité des projets présentés par l’agglo Valais central a convaincu la Confédération. Celle-ci met à disposition pas moins de 32,33 millions de francs pour cofinancer 45 mesures d’infrastructures. Les communes concernées et le canton du Valais ont maintenant 6 ans pour mettre en oeuvre ces mesures, qui représentent un investissement total de quelque 135 millions de francs.

« La mise en oeuvre des mesures prévues dans les plans directeurs cantonaux et communaux se heurte souvent aux réalités financières. Les fonds fédéraux permettent de couvrir 35% des dépenses effectives. Ils sont donc une aide précieuse et bienvenue pour les communes et devraient les motiver à planifier et à engager les travaux», souligne Evelyne Crettex Reber, Présidente de l’agglo Valais central.

Une priorité, les transports publics

Une des priorités de l’agglo Valais central sera le développement d’un réseau de transports publics unifié et efficace. Les premiers jalons ont été posés cette année, avec l’objectif avoué d’avoir un nouveau réseau partiellement implémenté dès décembre 2019. D’ici à l’horizon 2022, il s’agira d’unifier la gouvernance et la tarification à l’échelle de l’agglomération.

« Cette étape permettra une plus grande facilité d’utilisation. L’objectif est de proposer un bus toutes les 15 minutes aux heures de pointe, ce qui représente une cadence appréciable en milieu urbain », explique Philippe Varone, Président de Sion. L’amélioration de la desserte et l’augmentation des cadences passera par la priorisation des bus dans le trafic, afin de garantir leur ponctualité même lors d’engorgement.

Des plans directeurs intercommunaux pionniers

Dans cette perspective, l’agglo Valais central va faire oeuvre de pionnier, en réalisant dès 2019, des plans directeurs intercommunaux. Ceux-ci garantiront une planification transversale efficace des différents projets. Il s’agira de déterminer les besoins des communes dans plus d’une quinzaine de thématiques, dont la mobilité et l’urbanisation, et de coordonner ceux-ci entre eux, ainsi qu’avec les mesures d’agglomérations subventionnées.

« Une vision régionale, à l’échelle d’un territoire dit fonctionnel comme celui de l’agglo Valais central est devenu nécessaire aujourd’hui. Nous devons trouver une réponse coordonnée et flexible pour faire face aux pressions démographiques, urbanistiques et économiques croissantes. Le Valais a beaucoup misé sur la voiture. Mais aujourd’hui, la population aspire à une meilleure qualité de vie urbaine, à des zones d’échanges et de rencontres plus vertes et plus nombreuses, ainsi qu’à une meilleure desserte en transports publics », constate Pierre Berthod, Président de Sierre.

Un premier programme en cours de réalisation

Le programme de subventions pour les agglomérations approuvé cet automne par la Confédération est le deuxième dont bénéficie le Valais central. En 2014, aggloSion s’était déjà vu accorder près de 30 millions de francs pour couvrir 40% des investissements présentés. L’un des enjeux de ce programme était le réaménagement des traversées de villages. Les mesures retenues sont en cours de réalisation. Vétroz est la commune la plus avancée, avec un projet qui sera mis à l’enquête publique dans les prochains mois. Des études sont également en cours à Ardon, Conthey, Saint-Léonard / Uvrier et Savièse. En termes de mobilité douce, la passerelle sur la Lienne vient compléter les différents aménagements pour cyclistes réalisés ou prévus à différents interfaces de transports.

« L’Agglo cherche à optimiser l’équilibre entre les intérêts et besoins individuels et le bien commun. Cela passe par l’intégration des visions citoyennes dans les réflexions territoriales, à l’image de ce que Sion fait dans le cadre du quartier Ronquoz 21. La numérisation est également un outil indispensable », insiste Léonard Evéquoz, coordinateur de l’agglo Valais central.

En savoir plus

L'agglo Valais central a été créée en 2014, sur les bases de l’aggloSion qu’elle a élargi en y intégrant la région sierroise. Elle réunit 19 communes : Arbaz, Ardon, Ayent, Chalais, Chippis, Conthey, Grimisuat, Grône, Miège, Nendaz, Saint-Léonard, Salquenen, Savièse, Sierre, Sion, Venthône, Vex, Veyras. Elle totalise un tiers de la population valaisanne et près de 60 000 emplois. Son objectif est de mettre en commun les visions et les ressources des différentes collectivités afin d’assurer une cohérence dans le développement territorial régional. Son concept cadre, ainsi que ses réflexions et mesures sont consultables sur le site www.agglo-valais-central.ch

 

Source : agglo Valais central, Communiqué de presse, 03.12.18
Illustration : Le Nouvelliste, 03.12.18, Un réseau unifié permettra de se déplacer plus facilement en transports publics dans toute la région, image Gare de Sierre, DR.

Antenne Région Valais romand
Centre de développement régional
Centre du Parc
Rue Marconi 19
1920 Martigny
T. +4127 720 60 16
F. +4127 720 60 18

www.regionvalaisromand.ch