16.06.2021MYénergie : Un bilan positif et de nouvelles énergies pour le futur

En ce début de législature, les communes du District de Martigny tirent le bilan de la démarche MYénergie pilotée par l’Antenne Région Valais romand. Le programme vise à gagner en indépendance énergétique par le biais d’actions déployées sur tout le territoire. Analyse des bâtiments, utilisation d’énergies locales, soutien aux citoyens, communication : les axes suivis sont multiples et les acteurs nombreux. À l’heure du bilan et du début de la législature 2021-24, MYénergie se projette avec confiance dans l’avenir, enrichissant sa démarche de nouveaux thèmes et de nouvelles rencontres.

Un bilan positif

Lancée officiellement en 2014 par les présidents des communes du District de Martigny, la démarche MYénergie s’est fixé trois objectifs : couvrir 30% des besoins en électricité par des énergies renouvelables produites localement, augmenter le taux de rénovation à 2% et enfin, devenir un territoire exemplaire. MYénergie est ancrée sur la stratégie énergétique 2050 et les objectifs cantonaux à 2060. En 2021, quel bilan peut-on tirer ? « Le territoire du district de Martigny couvre actuellement 21 % de ses besoins en électricité par des énergies renouvelables. Nous sommes satisfaits des résultats obtenus jusqu’à maintenant mais la route est longue et demande l’implication de toutes et tous. » commente Bernard Monnet, Préfet du District de Martigny. Afin d’assurer la réalisation de la démarche, une organisation composée d’un groupe de pilotage, de la Conférence des présidents et présidentes et d’une commission énergie a été mise en place. En 2019, l’Antenne Région Valais romand a repris la coordination de la démarche MYénergie. « Cette organisation large et mixte, réunissant tous les acteurs, a démontré son efficacité lors de la législature 2017-21, facilitant les échanges entre les communes. » poursuit Bernard Monnet.

Des échanges constructifs et des résultats concrets

La démarche MYénergie s’articule sur plusieurs axes : communal mais aussi privé et scolaire. Au niveau des communes, des rencontres régulières entre l’Antenne Région Valais romand, par sa coordinatrice et chef de projet Mme Martine Plomb et les personnes en charge de l’énergie dans les communes sont organisées. Un soutien est mis en place afin de les accompagner dans le suivi des exigences légales, la planification énergétique du territoire ou la mise en place d’une comptabilité énergétique (Enercoach) entre autres. Les liens entre les onze communes, leurs conseillers et conseillères en charge de l’énergie, les présidents et présidentes des communes se sont intensifiés tout comme les collaborations avec les acteurs étatiques et économiques tels que l’OFEN, les services cantonaux de l’énergie et de l’enseignement, les distributeurs d’énergie et les entreprises.

Auprès du grand public, MYénergie a piloté des campagnes de communication et des rencontres citoyennes régulières. Les écoles ont bénéficié d’une mallette ainsi que des supports pédagogiques afin d’aborder le thème de l’énergie avec les élèves. « Pour se réaliser, la transition énergétique doit impliquer l’ensemble des acteurs du territoire. » précise Bernard Monnet. « La démarche MYénergie intègre de nombreuses collaborations avec les acteurs techniques et politiques mais aussi plus larges avec la population, les écoles, la Haute École Spécialisée de Suisse Occidentale, les associations locales, etc. »

De nouvelles thématiques pour enrichir le programme 2021-24

« La législature 2021-24 s’ouvre avec de nouveaux conseillers et conseillères. Leur engagement va nous permettre de valoriser ce qui a été fait par leurs prédécesseurs et de poursuivre les actions entreprises. » Bernard Monnet. « Nous souhaitons aussi renforcer la démarche initiée en développant de nouveaux thèmes. » Cinq sous-commissions ont été définies : eau, éclairage public, mobilité (en lien avec le projet d’agglomération en cours), climat (pour porter un regard complémentaire aux actions entreprises) et communication. Cette dernière travaillera de manière transversale avec les autres commissions afin d’intensifier le partage d’information entre tous les acteurs.

« Malgré le bilan positif et le travail important engagé ces dernières années, le but à atteindre est encore loin ! » Réaliste mais confiant, Bernard Monnet conclut : « Nous sentons une émulation, une volonté commune d’avancer. Les jeunes sont sensibles à cette problématique, c’est eux qui tireront le bilan de nos actions. La recette est connue : réduire nos besoins, augmenter l’efficacité et basculer vers des énergies locales et renouvelables. »

Antenne Région Valais romand
Centre de développement régional
Centre du Parc
Rue Marconi 19
1920 Martigny
T. +4127 720 60 16

www.regionvalaisromand.ch
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok